Les troisièmes au théâtre avec François Lis

Un homme seul, des tarots divinatoires en main, fait le prologue d’une pièce dont il possède que les accessoires. Pour réussir à jouer Antigone de Jean Anouilh, il va choisir son assistante dans la salle. Tout d’abord rétive, puis hésitante et enfin flamboyante, cette dernière va l’accompagner jusqu’à la fin tragique de l’œuvre.
Avec « Ça n’est pas un drame… », la compagnie Ornithorynque revisite ce mythe classique.

Pour visualiser les photos, cliquez ici.